Home Economie Noix de cajou: les exportateurs saluent la réforme du gouvernement

Noix de cajou: les exportateurs saluent la réforme du gouvernement

70
SHARE

L’Association des exportateurs de Cajou de Côte d’Ivoire (Aec-Ci) veut donner plus de visibilité à ses activités. C’est pourquoi, elle a décidé d’organiser le vendredi 24 février, les premières Journées nationales des exportateurs de cajou de Côte d’Ivoire (Jnec-Ci), dans un grand hôtel d’Abidjan Port-Bouët. Ce, autour du thème: « Émergence de la filière cajou en Côte d’Ivoire et défis liés à la commercialisation extérieure ».

Le président de cette association qui compte 130 membres, Diaby Aboubacar, a félicité le gouvernement pour son implication dans la restructuration de la filière anacarde. Ce qui s’est illustrée par la réforme, qui, de nos jours, présente "des résultats probants". En d’autres termes, grâce à la réforme, estime-t-il, l’exportation de la noix brute s’est nettement améliorée, les contrats d’exportations sont enregistrés et suivis, etc.

En effet, de 350 000 tonnes en 2009, la production de la noix est passée à 702 510 tonnes en 2015, soit une croissance moyenne annuelle de 13%. Et en cette année 2015, la Côte d’Ivoire a exporté 661 000 tonnes de cajou brute. Dont 49,9% vers l’Inde, 47,74% vers le Vietnam et 3,96% des exportations vers le Brésil.

Pour le directeur général du Conseil coton-anacarde, Dr. Coulibaly Adama, ces journées sont les bienvenues car, elles donneront de la visibilité à la filière, à l’Aec-Ci et à la Côte d’Ivoire. Représentant également le ministre de l’Agriculture et du Développement rural (parrain de la cérémonie), il a invité le représentant du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly de bien vouloir transmettre ce message au Président de la République et au chef du gouvernement: « La filière anacarde se porte bien ». Si bien que sa contribution dans l’économie nationale, révèle-t-il, est de plus de 450 milliards de Fcfa de revenu. Dr. Coulibaly Adama a remercié le Président Alassane Ouattara et le ministre Mamadou Sangafowa Coulibaly pour l’attention qu’ils accordent aux acteurs de la filière et à la noix.

Le ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des Pme, Souleymane Diarrassouba, qui représentait le Premier ministre (patron de l’évènement), a félicité l’Aec-Ci et son président Diaby Aboubacar, pour le travail abattu ces dernières années, aboutissant à une production de 649 000 tonnes en 2016. Et qui fait de la Côte d’Ivoire la plaque tournante de la commercialisation de la noix dans le monde. « Nous avions fait partie d’un groupe de banquiers qui a cru au monde du cajou », indique le ministre. Qui dit adhérer à ce symposium qui s’inscrit dans les objectifs du Programme national de développement (Pnd 2016-2020) de l’économie ivoirienne.

Kamagaté Issouf


Source : Africatime CI

Africatime CI