Home Economie Marchés publics et contentieux : les Directeurs des affaires financières des ministères...

Marchés publics et contentieux : les Directeurs des affaires financières des ministères techniques affutent leurs armes

49
SHARE

Vu le processus de ‘’démocratisation du débat’’ sur les marchés publics en Côte d’Ivoire, l’Autorité nationale de régulation des marchés publics (ANRMP) a décidé de préparer les acteurs clés à évoluer dans cette effervescence qui caractérise désormais le système de la commande publique. Du 23 au 24 février 2017 à Grand-Bassam, les Directeurs des affaires financières des ministères techniques et des Responsables des cellules de passation de marchés publics seront formés sur le thème : «Prévention et gestion du contentieux des marchés publics ».

Selon Coulibaly Non Karna, président de l’ANRMP, les Directeurs des affaires financières des ministères techniques et des Responsables des cellules de passation de marchés publics « doivent être préparés à évoluer dans un système fortement remanié où les débats contradictoires, les contestations et obligation de rendre compte deviennent des éléments constitutifs de leurs environnement ». Cette formation vient à point nommer, à l’en croire, du fait d’une part du mouvement des Directeurs des affaires financières des ministères techniques et de nouvelles nominations, et d’autre part, de l’entrée en fonction de 18 nouveaux responsables des Cellules de passation des marchés qui viennent rejoindre les 5 seulement présents en 2016 à ce type formation.
Enfin, en ce qui concerne l’efficacité du système des marchés publics, «le respect des principes de transparence et de primauté du droit justifie la suspension des procédures en cas de saisine pour litiges ou différends », a fait savoir Coulibaly Non Karna.

Notons que cette formation au profit des acteurs de premier plan de la commande publique qui s’inscrit dans une tradition de rencontre- à chaque début d’exercice budgétaire- a pour objectif de garantir une bonne exécution des marchés publics pour l’année en cours.

D.Tagro

Source : abidjan.net

abidjan.net