Home Economie Les orientations d’Abdourahmane Cissé à la direction générale du budget

Les orientations d’Abdourahmane Cissé à la direction générale du budget

49
SHARE

En vue d’assurer une meilleure gestion des finances publiques en 2017, les agents de la Direction Générale du Budget et des Finances passent en revue les procédures et réfléchissent à l’élaboration de plans d’actions pour améliorer les résultats.

Le séminaire bilan de la Direction Générale du Budget et des Finances (DGBF) s’est ouvert le jeudi 23 février 2017 à Grand-Bassam. Organisé autour du thème « Bilan et perspectives pour une gestion performante des finances publiques » ; ce conclave vise à faire le bilan des activités de la DGBF au titre de l’année 2016 et à présenter les perspectives pour l’année 2017.

Il offre l’occasion aux agents de la DGBF de faire leur auto-évaluation en vue d’une amélioration de la gestion des finances publiques. Le ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, M. Abdourahmane Cissé a exhorté les agents à faire preuves d’ingéniosité et d’engagement continu dans la conduite de leur missions aussi délicates que les contraintes liées à l’immensité des besoins dans un contexte de limitation des ressources. Il a souligné la nécessité de rattacher à chaque unité monétaire inscrite dans le budget sa contrepartie en termes de besoins satisfaits. « Nous devons faire de l’effectivité du service fait notre priorité », a interpellé le ministre. Pour lui, l’administration financière doit être en mesure à travers l’exécution du budget de l’Etat, de « répondre avec plus d’abnégation à la demande sociale à travers la mise en œuvre efficace du programme de développement du Gouvernement ».

Cela passe, assure M. Cissé par le renforcement du contrôle, le suivi et la célérité des procédures notamment en ce qui concerne les marchés publics, un meilleur encadrement des Etablissements publics nationaux (EPN) à travers les rapports réguliers des contrôleurs budgétaires ; le renforcement de la mission d’encadrement des autres acteurs par la DGBF et la simplification du budget pour le rendre plus accessible aux populations. Avant le ministre, le Directeur Général du Budget et des Finances, M. Seydou Traoré, a demandé à ses collaborateurs de retrousser les manches afin d’atteindre les objectifs de 2017. Il faudra définir les grandes orientations de l’année, la politique managériale et budgétaire et les axes stratégiques de la gestion 2017. « Nous devons évaluer le plan d’action opérationnel de la DGBF et le plan d’action stratégiques 2016, la mise en œuvre des réformes budgétaires, de la refonte du système d’information budgétaires et les perspectives à moyen terme » a déclaré M. Traoré.

Source : abidjan.net

abidjan.net