Le corps diplomatique salue la ‘’croissance’’ économique et la ‘’stabilité’’ de la...

Le corps diplomatique salue la ‘’croissance’’ économique et la ‘’stabilité’’ de la Côte d’Ivoire

37
SHARE

Mgr Joseph Spiteri, Nonce Apostolique, Doyen du corps diplomatique a salué, mercredi, la ‘’croissance économique’’ de la Côte d’Ivoire, à l‘occasion de la cérémonie de présentation de voeux au chef de l’Etat, Alassane Ouattara.

‘’La Côte d’Ivoire a consolidé sa croissance et sa stabilité qui se traduit par la fin de la mission de l’Opération des Nations Unies avec la levée des dernières sanctions du Conseil de sécurité’’, a déclaré Mgr Spiteri, invitant les autorités ivoiriennes à ‘’accentuer la bonne gouvernance et à poursuivre les initiatives en faveur de la jeunesse’’.

Le Doyen du corps diplomatique s’est, également, félicité de la ‘’victoire’’ de la nouvelle Constitution qui vise à ‘’renforcer la paix et la cohésion sociale’’. Cependant, il a invité les acteurs politiques nationaux à la ‘’promotion’’ de la culture du dialogue.

‘’Il faut poursuivre le dialogue politique dans un esprit de famille(…) pour marcher ensemble dans le respect de la diversité des opinions’’, a-t-il recommandé appelant la classe politique à plus ‘’d’humilité et de modestie’’.

En réponse aux vœux des diplomates accrédités en Côte d’Ivoire, le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, a relevé la ‘’bonne qualité’’ des relations entre son pays et leurs pays respectifs, annonçant des ‘’visites officielles’’ à effectuer dans plusieurs pays. M. Ouattara s’est félicité du ‘’rapprochement historique’’ entre les Etats-Unis et le Cuba.

Le président ivoirien a assuré le corps diplomatique de ‘’l’engagement de la Côte d’Ivoire de continuer le plan résiduel des activités, dans le cadre de transfert de la mission de l’ONUCI dont les activités cessent cette année dans notre pays, après 12 ans de présence continue’’, insistant sur le rôle ‘’primordial joué par l’ONU pour le retour de la paix en Côte d’Ivoire’’.

M. Ouattara a demandé le soutien des pays accrédités pour une ‘’mobilisation autour de la candidature de mon pays au conseil de sécurité en qualité de membre non permanent’’. ‘’ La Côte d’Ivoire entend prendre sa place en capitalisant son expérience de sortie de crise et mettre sa culture de paix et de dialogue au service d’un monde nouveau’’, a-t-il plaidé.


Africatime CI

Commentaires

commentaires