Home Economie La 138 éme session extraordinaire de l’organisation internationale du café présidée par...

La 138 éme session extraordinaire de l’organisation internationale du café présidée par la Côte d’Ivoire

51
SHARE

Le Conseil de l’Organisation Internationale du Café (OIC) a tenu récemment une réunion extraordinaire, suite au décès tragique et soudain du Directeur Exécutif, Monsieur Robério Oliveira Silva, le 30 décembre 2016. Monsieur Silva était originaire du Brésil, premier pays producteur de café, et dirigeait cette organisation intergouvernementale depuis le 1er novembre 2011.
Cette 138ème session extraordinaire s’est déroulée le lundi 23 janvier 2017, sous la présidence de Monsieur Aly Touré, Vice-Président du Conseil International du Café, qui assurait la suppléance de Madame Tanya Menchi, Présidente du Conseil et représentante des Etats-Unis.
Dès l’ouverture de la rencontre, le président de séance a invité les membres présents à observer une minute de silence, non sans avoir rappelé le parcours exceptionnel de Monsieur Oliveira Silva au service de l’économie caféière mondiale. A sa suite, la délégation ivoirienne a regretté le départ brusque et prématuré d’un ami de la Côte d’Ivoire qui pour rappel l’avait décoré en 1955 dans l’Ordre national du Mérite.
Plusieurs pays ont également pris la parole pour présenter leurs sincères condoléances au Gouvernement du Brésil ainsi qu’aux proches du défunt. Il s’agissait en l’occurrence de la Côte d’Ivoire, le Honduras, la Colombie, le Cameroun, la République Démocratique du Congo, les Etats-Unis, l’Indonésie, le Mexique, le Pérou, la Suisse, l’Union Européenne, le Nicaragua, l’Inde, le Japon, le Vietnam, l’Equateur, Cuba, la Papouasie Nouvelle Guinée, El Salvador, la Bolivie et la Russie.
Tout en rappelant que la meilleure façon d’honorer la mémoire de Monsieur Silva est de s’inscrire, de façon collective, dans la durabilité de l’Organisation Internationale du Café, Monsieur Touré s’est attelé à mener à bien les travaux de cette réunion de crise. Ainsi, après plusieurs heures de délibérations, les pays membres ont décidé d’annoncer la vacance du poste de Directeur Exécutif, dès le lendemain, dans le souci de préserver le fonctionnement efficace de l’OIC. En outre, un cadre de référence pour la nomination du futur Directeur Exécutif a été élaboré et un comité de présélection chargé de passer en revue les différentes candidatures a été mis en place. Le futur premier responsable de l’Organisation Internationale du Café devrait être nommé le 17 mars 2017, lors des prochaines assises du Conseil de l’OIC.

Dans l’intervalle, le Chef des finances et de l’administration, Monsieur David Moorhouse, assurera la gestion quotidienne de l’Organisation jusqu’au 31 mars 2017. L’on retiendra par conséquent que, malgré la crise que traverse cette instance internationale, c’est sur une note d’espoir que s’est achevée la 138ème session extraordinaire de l’Organisation Internationale du Café.

Londres le 25/01/2017
Service de Communication de la RPPB

Source : abidjan.net

abidjan.net