Home Economie Douane / Recettes fiscales 2016 : Les confessions du ministre du Budget

Douane / Recettes fiscales 2016 : Les confessions du ministre du Budget

101
SHARE

M. Abdourahmane Cissé, ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat a pris part hier mardi 31 janvier 2017, à la Maison des Entreprises au Plateau, à la clôture du séminaire bilan 2016 et perspectives 2017 de la direction générale des douanes. A cette occasion, le ministre a reconnu que l’exercice passé n’a pas été facile pour l’ensemble de la corporation. Devant l’auditoire composé de douaniers, d’opérateurs économiques privés, d’armateurs, le ministre du Budget, a indiqué que l’exercice 2016 n’a pas été facile pour tous et surtout pour les douanes ivoiriennes. « 2016 n’a pas été facile, mais globalement nous nous en sortons avec un taux de recettes (1614,88 milliards de FCFA sur un objectif de 1682,17 milliards de FCFA) résultats sommes tout satisfaisantes », a-t-il soutenu. En ce qui concerne les perspectives pour cette année 2017, M. Abdourahmane Cissé a indiqué que le gouvernement avait fixé le chiffre de 1848,4 milliards de FCFA comme objectif de recettes. « Mais compte tenu de la situation sociopolitique, l’année fiscale 2017 au niveau des douanes n’a pas démarré idéalement. Mais nous gardons le cap et je suis convaincu que dans quelques semaines, l’administration douanière finira par rattraper ce retard », a indiqué le ministre. Pour atteindre ces objectifs, il a invité les douanes à accélérer les reformes entamées depuis quelques années. Le colonel Coulibaly Amadou, directeur général intérimaire (DGI), s’est évertué quant à lui à rappeler les grands thèmes de ce séminaire, notamment de : la mise en œuvre du plan de reforme et de modernisation; la sécurisation du transit international (D25) ; l’optimisation des visites; le transfert des compétences Webb-Fontaine – DGD ; la question des ressources humaines.

Le DGI a souligné que les solutions proposées pour ces différentes thématiques feront l'objet de réflexions approfondies et constitueront le menu du plan d'actions de la direction générale des douanes (DGD) dont la mise en œuvre, déclinée en objectifs spécifiques et en actions concrètes sera confiée à chaque service.

G.O.

Source : abidjan.net

abidjan.net