Home Economie Côte d’Ivoire : le prix du kg de la noix de cajou...

Côte d’Ivoire : le prix du kg de la noix de cajou fixé à 440 FCFA

77
SHARE

Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le prix bord champ de la noix de cajou a été fixé à 440 FCFA le kilogramme, a annoncé, mercredi, le gouvernement ivoirien.

« Le Conseil a pris les décisions suivantes pour ce qui est de la commercialisation de la noix de cajou 2017. Le Conseil a approuvé le prix planché obligatoire fixé à 440 FCFA le kilogramme aux producteurs, la noix de cajou bien séchée et ne comportant aucune matière étrangère », a expliqué Bruno Nabagné Koné, ministre de la Communication, de l’Economie Numérique et de la Poste, Porte-parole du Gouvernement ivoirien au terme du Conseil des ministres hebdomadaire présidé par le Chef de l’Etat Alassane Ouattara.

Poursuivant, le ministre a souligné que le prix planché est à 540 FCFA pour les magazins intérieurs et 599 FCFA pour les magasins portuaires » lors de la nouvelle campagne 2017 qui s’ouvre le jeudi 16 février 2017 .

Le porte-parole du gouvernement a, à cette occasion dressé un bilan de la campagne 2016 dans cette filière.

« En 2016, notre pays a enregistré 649 587 tonnes de noix brut de cajou et transformé localement 40 383 tonnes. Le prix planché bord champ était de 350 FCFA et le prix moyen qui a été observé autour de cette campagne était de 520 FCFA», a relevé M. Koné, ajoutant que « tout cela a permis aux producteurs de collectER 325 milliards de FCFA contre 288 milliards en 2015 ».

Selon M. Koné « de nouveaux projets au nombre de 5 ont obtenu l’agrément du code des investissements qui vont porter la capacité à 123 500 tonnes et 13 autres projets d’une capacité de 183 000 tonnes sont à la phase d’étude en vue de leur installation en 2017 ».

« Tout cela permettra de porter la capacité nominale de notre pays à près de 400 000 tonnes ce qui correspondra à peu-près à 50 % de la production », a espéré le porte-parole du gouvernement ivoirien qui a pour ambition de transformer 100 % de la production en 2020.

SY/ls/APA

Source : abidjan.net

abidjan.net