Home Culture Les 2 films ivoiriens au FESPACO « montrent la vitalité du cinéma...

Les 2 films ivoiriens au FESPACO « montrent la vitalité du cinéma ivoirien », selon Roger Gnoan M'Bala

80
SHARE

La participation de deux films ivoiriens à la 25ème édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) qui se tiendra du 25 février au 4 mars 2017 à Ouagadougou, montre la ‘’vitalité’ ’du 7è art ivoirien, a dit l’ivoirien, Roger Gnoan M'Bala, lauréat, lors de la 13ème édition en 1993, de l’Etalon du Yennega, la plus grande distinction du FESPACO,

Img : Les 2 films ivoiriens au FESPACO « montrent la vitalité du cinéma ivoirien », selon Roger Gnoan M'Bala
Deux films ivoiriens à savoir « Innoncent malgré tout » de Kouamé Jean De Dieu/Kouamé Mathurin Samuel et « l’Interprète » d’Olivier Meliehie Koné font partie des 20 longs métrages publiés par le jury de ce festival, le 6 janvier dernier à Abidjan, lors du lancement de la 25ème édition du FESPACO.

S’entretenant avec APA, Roger Gnoan M'Bala, note que la présence de ces 2 films ivoiriens sur cette liste, « est déjà bien c’est un très bon bilan ».

Et d’ajouter : « s’ils remportent le Yennega, ce sera une fierté. Ce sera bien pour nous les cinéastes .Cela fera la 3ème fois », a déclaré le lauréat de la du FESPACO.

A la nouvelle génération, M. M’ Bala rappelle que « le cinéma est un art difficile, complexe qui mérite beaucoup d’attention de travail, et de talent aussi ».

« Le matériel de tournage est réduit à une expression assez simple. Mais Il ne faudra pas qu’elle se laisse entrainer par la facilité », a conseillé l’auteur du film « Au nom du Christ ».

Crée en 1969, le FESPACO est un des plus grands festivals de cinéma africain. Il se déroule tous les deux ans.

Depuis sa création, deux Ivoiriens ont remporté le Grand prix (Étalon de Yennenga). Il s’agit de '' Djeli'' de Fadika Kramo-Lanciné (1981) et « Au nom du Christ » de Roger Gnoan M'Bala (1993).


Africatime CI