Législatives, télévisions privées et garde rapprochée de Mabri font la Une des...

Législatives, télévisions privées et garde rapprochée de Mabri font la Une des journaux ivoiriens

86
SHARE

La presse ivoirienne parue, vendredi, sur l’ensemble du territoire national offre un menu varié allant des législatives au retrait de la garde rapprochée de l’ex-ministre des affaires étrangères Albert Toikeusse Mabri en passant par la libéralisation de l’espace audiovisuel.

« Duel au féminin à Cocody (Quartier chic d’Abidjan) », placarde le quotidien à capitaux publics Fraternité Matin. De son côté, Le Jour Plus informe que le Rassemblement des républicains pour la démocratie et la paix (RHDP-Coalition au pouvoir) est « prêt pour le raz-de- marée ». L’Expression se penche sur « ce qui va faire couler des candidats avant le vote ».

L’Inter et Soir Info s’intéressent au président de l’Union pour la démocratie et paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) par ailleurs ex –chef de la diplomatie ivoirienne.
« Le pouvoir arrache la garde rapprochée à Toikeusse Mabri», titre Soir Info quand L’Inter note qu’elle lui a été « retirée ».

Par ailleurs, la libéralisation de l’espace audiovisuel avec la publication des résultats de l’appel à candidature par la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) est abordée par des confrères.

« Le clan Ouattara fait main basse sur tout » dénonce Le Temps quand le Quotidien d’Abidjan enfonce le clou en relevant que « le régime se taille la part du lion ». « Comment les licences des 4 télés privées ont été attribuées », écrit L’Intelligent d’Abidjan.


Africatime CI

Commentaires

commentaires