Fespaco 2017 / 66 millions de récompense pour un total de 18...

Fespaco 2017 / 66 millions de récompense pour un total de 18 Prix

89
SHARE

La salle Kodjo Ebouclé du palais de la Culture Bernard Binlin Dadié de Treichville-Abidjan a abrité le jeudi 5 janvier 2017 la cérémonie de lancement de la 25ème édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision d’Ouagadougou (Fespaco), qui se tiendra du 25 février au 4 mars 2017.
Cette 25ème édition du Fespaco a pour thème central « Formations et métiers du cinéma et de l’audiovisuel ». Plusieurs Prix seront décernés aux cinéastes les plus méritants du continent noir. Pour les films de fiction long métrage, le Grand Prix Etalon d’Or de Yennenga, composé d’un trophée et de la somme de 20 millions de FCFA ; le Prix Etalon d’Argent de Yennenga,composé d’un trophée et de la somme de 10 millions de FCFA ; puis le Prix Etalon de Bronze de Yennenga, composé d’un trophée et de la somme de 5 millions de FCFA. Dans cette même catégorie de fiction long métrage, il y aura les Prix Oumarou Ganda et Paul Robeson, composés tous deux d’un trophée et de 2 millions de FCFA. Il y aura également les Prix de la meilleure interprétation féminine et de la meilleure interprétation masculine, composés d’un trophée et d’une enveloppe d’1 million de FCFA. Le dernier Prix de cette catégorie est celui de la meilleure collaboration artistique. Il récompense le meilleur scénario, la meilleure image, le meilleur son, la meilleure musique, le meilleur décor, le meilleur montage et la meilleure affiche. Chacun de ces Prix est doté d’un trophée et d’une enveloppe d’1 million de FCFA. Pour les films de fiction court métrage, il y aura le Poulain d’Or de Yennenga, doté d’un trophée et de 3 millions de FCFA ; le Poulain d’Argent de Yennenga, doté d’un trophée et de 2 millions de FCFA ; le Poulain de Bronze de Yennenga, doté d’un trophée et d’1 million de FCFA. Pour la catégorie des films documentaires, il y aura le premier Prix documentaire, doté d’un trophée et de 3 millions de FCFA ; le second Prix documentaire, doté d’un trophée et de 2 millions de FCFA ; le troisième Prix documentaire, doté d’un trophée et d’1 million de FCFA. Pour la catégorie des séries télévisuelles, les différentes récompenses sont le Prix de la meilleure série, doté d’un trophée et de 2 millions de FCFA ; le Prix spécial du jury, doté d’un trophée et d’1 million de FCFA. La dernière catégorie en lice pour l’édition 2017 du Fespaco est celle des Films des écoles africaines de cinéma. Elle est dotée du Prix du meilleur film de fiction, composé d’un trophée et de 2 millions de FCFA ; Le Prix du meilleur documentaire, composé d’un trophée et de 2 millions de FCFA ; Le Prix spécial du jury pour une œuvre de série, doté d’un trophée et d’1 million de FCFA.
La Côte d’Ivoire vise le Grand Prix Etalon d’Or
La cérémonie de lancement s'est tenue en présence de Maurice Kouakou Bandaman, ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie, de Tahirou Barry, ministre burkinabé de la Culture, des Arts et du Tourisme, d’Ardiouma Soma, délégué général du Fespaco, de plusieurs autres personnalités et de nombreux spectateurs venus célébrer le septième art. Le ministre ivoirien a traduit la volonté de la Côte d’Ivoire de faire honneur au Fespaco et à l’Afrique, à travers de belles créations cinématographique, en tant que pays invité d’honneur. Maurice Kouakou Bandaman a surtout émis le vœu de ramener en Côte d’Ivoire le Grand Prix Etalon d’or de Yennenga, manqué de peu lors de l’édition 2015. Pour le Fespaco 2017, ce sont plus de 950 films inscrits pour la sélection, 9 salles de projections, plus de 150 films sélectionnés pour la compétition et plusieurs activités inscrites.

abidjan.net

Commentaires

commentaires