Cérémonie de signature de la convention entre l`Etat de Côte d`Ivoire et...

Cérémonie de signature de la convention entre l`Etat de Côte d`Ivoire et le Groupement C21/ARCHI 2000 pour la construction et l`équipement de la Bibliothèque de la Renaissance Africaine d`Abidjan: Allocution de SEM Daniel Kablan Duncan

75
SHARE

• Monsieur le Ministre de la Culture et de la Francophonie ;

• Mesdames et Messieurs les Ministres ;

• Monsieur le Président du Comité National des PPP ;

• Monsieur le représentant du Groupement C2I/ARCHI 2000 et ses collaborateurs ;

• Monsieur le Directeur Général d’Ecobank Côte d’Ivoire ;

• Mesdames et Messieurs les membres du Comité de négociation du projet de construction et d’équipement de la Bibliothèque de la Renaissance Africaine d’Abidjan (BRAA) ;

• Chers amis des média ;

• Mesdames et Messieurs,

C’est avec une grande joie que je préside, au nom du Président de la République, S.E.M Alassane OUATTARA, et dès l’entame de cette nouvelle année 2017, la cérémonie de cet après-midi, consacrée à la signature de la convention pour la construction et l’équipement de la Bibliothèque de la Renaissance Africaine d’Abidjan (BRAA).

En ce début d’année, c’est une importante promesse, mais également un engagement fort que nous prenons, ensemble, d’offrir, dans trois années, à la Côte d’Ivoire une belle infrastructure des arts et du savoir à Abidjan.

Avant d’aller plus loin, je voudrais présenter à toutes et à tous, mes vœux de santé, de paix et de bonheur pour l’année 2017. J’y associe vos familles respectives, ainsi que tous vos collaborateurs.

Mesdames et Messieurs les Ministres,
Mesdames et Messieurs,

La réalisation de la Bibliothèque de la Renaissance Africaine d’Abidjan (BRAA) entre dans sa phase décisive et active en ce 3 janvier 2017, au moment où la 3ième République de la Côte d’Ivoire se met en place, bonne coïncidence pour un projet d’envergure qui constitue une action majeure du Président de la République. Les premiers actes concrets de ce projet, et préalables à la signature de la présente convention, ont été matérialisés entre 2013 et 2015. Je voudrais relever notamment, la décision d’affectation du site du Ministre de la Construction et de l’Urbanisme intervenue le 26 décembre 2013, l’avis de conformité n°2015-06 du Comité National des Partenariats Publics Privés et l’accord-cadre signé le 28 décembre 2015 entre l’Etat de Côte d’Ivoire et le groupement C2I/ARCHI 2000.

En effet, le projet de construction et d’équipement de la Bibliothèque de la Renaissance Africaine d’Abidjan (BRAA) s’inscrit dans le cadre du programme de développement cohérent du Plateau et fait partie des priorités du Président de la République. Cet important projet, estimé à 63 milliards de FCFA, répond à son engagement de doter la Côte d’Ivoire d’une grande Bibliothèque des Arts et de la Culture. C’est pourquoi, sa matérialisation, plus qu’une nécessité, est un impératif pour tous.

Il comprend principalement :

- une bibliothèque construite sur 10 niveaux, avec une capacité d’accueil de 1500 places, pour un coût de 12 milliards de FCFA. La bibliothèque équipée sera transférée en pleine propriété à l’Etat dès la fin des travaux ;

- un hôtel cinq étoiles de 177 chambres ;

- et des espaces bureaux.

Je voudrais donc saluer toutes les équipes techniques, du CNP-PPP, du Groupement C2I/ARCHI 2000 et des Ministères impliqués dans ce projet d’envergure pour les efforts fournis qui ont permis d’aboutir au présent résultat.

Je me félicite tout particulièrement de l’aboutissement à la signature de la présente convention qui marque, de manière tangible, l’élargissement du champ des PPP à un domaine qui ne relève pas des infrastructures classiques (énergie, transport, autoroutes, ponts, etc.) où notre pays dispose déjà d’une expérience forte et avérée. Fort justement, cette expertise devrait être mise à profit pour la réussite de ce nouveau projet, aussi bien dans sa phase de réalisation, qu’en ce qui concerne le suivi de l’exploitation qui en découlera.

Monsieur le Ministre de la Culture,
Mesdames et Messieurs les Ministres,

Je voudrais vous adresser mes vives félicitations pour le suivi diligent de ce projet. En effet, c’est au cours du Conseil des Ministres du 28 décembre 2016 que le Gouvernement a adopté le montage technique et financier proposé pour la construction et l’équipement de la Bibliothèque de la Renaissance d’Abidjan. Et moins d’une semaine après, il est procédé à la signature de la convention pour sa réalisation. Félicitations à donc tous, avec bien sûr une mention toute particulière à Monsieur le Ministre de la Culture et de la Francophonie.

Je voudrais cependant relever que des défis subsistent et nécessitent l’implication concertée de toutes les parties prenantes pour la conduite réussie du projet. Il s’agit notamment de :

• l’accélération de la relocalisation temporaire de la Direction des Examens et Concours (DECO) sur les sites de la Bibliothèque Nationale et du Musée des civilisations ;

• la relocalisation de centre médico-scolaire sur le site de la Direction des Infrastructures et Equipements Médicaux (DIEM) du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique ;

• la mise à disposition du promoteur du site actuel de la DECO en février 2017 afin de respecter le délai de livraison de la BRAA ;

• la construction des bureaux définitifs de la DECO.

C’est en conjuguant les efforts que ces défis pourront être relevés, afin de remettre, dans 36 mois, le beau joyau que constituera le complexe intégré Bureaux-Hôtellerie-Arts-Bibliothèque au Président de la République, S.E.M Alassane OUATTARA.
C’est pourquoi, je voudrais vous exhorter tous, notamment les membres du Comité de suivi à vous mettre au travail rapidement afin d’identifier et traiter toutes les questions figurant en annexe de la convention.

Je suis certain que vous rencontrerez des difficultés sur le chemin, mais soyez assurés de la disponibilité du Gouvernement pour vous aider à lever tous les obstacles et contraintes.

Au groupement C2I/ARCHI 2000, je sais que vous avez déjà apprécié la tâche ardue qui vous attend. C’est un défi que nous vous invitons à relever avec brio, le défi de la capacité des entreprises ivoiriennes à se faire accompagner et à mériter la confiance des partenaires financiers pour des projets structurants de grande envergure. Je vous félicite et vous exhorte à rassurer le Groupe Ecobank, votre banquier qui a aussi droit à un hommage mérité au regard de la qualité du modèle développé avec le groupement pour cette entreprise culturelle et économique.

Enfin, je voudrais féliciter vivement le porteur du projet, Monsieur le Ministre Maurice Bandaman, en charge de la culture et de la Francophonie qui a cru en son dossier et qui a manifesté toute sa ténacité pour affronter les difficultés. Merci et félicitations à tous les autres membres du Gouvernement concernés et ici présents pour leur amicale et efficace compréhension et pour l’indispensable solidarité gouvernementale affichée sur cet important dossier de la Bibliothèque de la Renaissance Africaine d’Abidjan.

Mesdames et Messieurs,

Avant de clore mon propos, je voudrais réitérer tous mes vœux les meilleurs pour cette nouvelle année d’espérance. Je voudrais enfin souhaiter plein succès à ce grand projet qui est un jalon important de la grande et noble ambition du Président de la République de « faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent à l’horizon 2020 ».

Je vous remercie de votre aimable attention.

abidjan.net

Commentaires

commentaires