Amnesty International plaide pour la ’’levée de suspension’’ de 3 journaux pro-Gbagbo

Amnesty International plaide pour la ’’levée de suspension’’ de 3 journaux pro-Gbagbo

38
SHARE

Suite à la suspension de trois journaux proches de l'ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, par le Conseil national de la presse (CNP, organe officiel de régulation), Gaëtan Mootoo, chercheur sur l'Afrique de l'Ouest à Amnesty International a invité les autorités à '' lever'' ces sanctions.

''Les autorités ivoiriennes doivent revenir sur leur décision de suspendre les activités de trois journaux proches de l'opposition, et garantir la liberté d'expression et d'opinion stipulée par la Constitution'', a déclaré M. Mootoo dans un communiqué, transmis, vendredi, à APA.

Selon lui, la proximité des élections législatives dont la campagne s'ouvre ce samedi 10 décembre ne devrait pas justifier une quelconque pression sur des '' voix dissidentes''.

''Ces suspensions sont arbitraires et constituent une énième attaque contre les médias. Les autorités doivent veiller à ce que les médias de tous bords puissent faire leur travail sans crainte et sans subir de manœuvres d'intimidation ni de harcèlement'', a alerté l'expert d'Amnesty International.


Africatime CI

Commentaires

commentaires